Chan Marshall/Cat Power: biographie express

View previous topic View next topic Go down

Chan Marshall/Cat Power: biographie express

Post  Nicolaoua on Sun 23 Oct - 17:34

Comme le Wikipédia français est particulièrement lapidaire et que la version anglaise comporte de larges blancs, je vous propose un petit "digest" sur le parcours de Chan Marshall. Je passe volontairement sur certains épisodes qui pourront être développés par ailleurs...

Chan Marshall est née le 21 janvier 1972, à Atlanta (Georgie, USA).
Son enfance est marquée par l'absence de son père, musicien professionnel, qui quitte très tôt sa famille, et par le comportement fantasque de sa mère, qui souffre d'une maladie mentale.
A l'âge de 16 ans, Chan quitte sa mère pour habiter chez son père, lequel la mettra à la porte peu avant ses 18 ans. Livrée à elle-même, la jeune fille abandonne ses études et enchaine les petits boulots, tout en emménageant dans Cabbagetown, quartier pauvre d'Atlanta où elle est entourée d'artistes et baigne dans une ambiance créative. C'est dans ce contexte que Chan Marshall va commencer à jouer de la guitare avec ses amis au sein de différents groupes amateurs, davantage dans un but social que pour des raisons artistiques.

En 1992*, son groupe composé de Glen Thrasher (batterie) et des guitaristes Mark et Damon Moore, obtient le droit de jouer dans le restaurant-concert où travaille Chan: le Fellini's. Quand on lui demande quel est le nom du groupe qu'il faut inscrire sur l'affiche, tout le monde se retourne vers Chan, propulsée leader à son corps défendant, qui répond "Cat Power" en voyant entrer dans le restaurant un client arborant une casquette "Cat Diesel Power". Cat Power était né.




Cat Power devient ensuite un trio composé de Glen Thrasher, Mark Moore et Chan Marshall, qui part tenter sa chance à New York.
Les débuts sont difficiles et Chan multiplie les petits boulots pendant de longs mois avant de se concentrer à nouveau sur la musique. Elle découvre alors la scène artistique New Yorkaise et la musique expérimentale.
Entre-temps, Mark Moore quitte le groupe, repart à Atlanta et est remplacé par Bob Bannister.
Grâce à Glen Thrasher qui fait connaissance avec le groupe God is my co-pilot, le label de ce dernier décide début 1993 de produire le premier single de Cat Power, qui sera pressé à 500 exemplaires. Peu après la sortie du disque, Thrasher, qui était jusqu'alors le mentor de Chan, est en proie à des soucis personnels et quitte lui aussi le groupe pour Atlanta.



(Pochette du single Headlights)
Le groupe n'est pas officiellement dissout mais Chan ne remonte plus sur scène pendant 1 an, et se focalise sur des boulots alimentaires.
Pendant l'été 94, elle découvre que le label de God is my co-pilot a inscrit, sans lui demander son avis, le nom de Cat Power à l'affiche du CBGB's, célèbre club New Yorkais. Malgré elle, Chan se retrouve sur scène en solo en tant que Cat Power. Quelques jours plus tard, elle fait l'ouverture du festival Liz Phair, où elle croise Steve Shelley (Sonic Youth) et Tim Foljahn (Two Dollar guitar), qui l'incitent à enregistrer un album. Ils décident de jouer ensemble en concerts et la présence de Shelley booste l'audience et la popularité de Cat Power.

En décembre 94, ils enregistrent lors de la même journée l'intégralité des titres qui composeront les deux premiers albums de Cat Power: Dear Sir et Myra Lee.
Le succès de Dear Sir est limité mais Steve Shelley propose néanmoins de sortir Myra Lee (qui est aussi le nom de la mère de Chan) sur son propre label, Smells Like Records.
En 96, peu avant la sortie de Myra Lee, la prestigieuse maison de disques indépendante Matador Records propose un contrat à Chan, qui l'accepte.
Dans la foulée, le même trio enregistre What Would the community Think, puis part en tournée, qui verra Chan montrer les premiers signes d'un comportement erratique sur scène.

(Chan, en 1996, par Ted Barron)
Épuisée psychologiquement par la tournée, Chan décide de faire un break avec la musique, qui devient presque définitif. Elle décide en effet de s'installer à la campagne avec son compagnon de l'époque, le songwriter Bill Callahan, et de mener désormais une vie simple, loin du monde de la musique.
Le projet durera quelques mois, jusqu'à ce que Chan finisse par tourner en rond. Tourmentée, elle compose, lors d'une nuit sans sommeil, la moitié des titres qui composeront Moon Pix, dont Metal Heart et Cross Bones Style .

Début 98, Chan enregistre Moon Pix en Australie, en compagnie de son ami Jim White et de Mick Turner, tous les deux membres du groupe Dirty Three.
L'album reçoit des éloges dans la presse spécialisée et devient culte auprès de toute une frange du public.
L'angoisse de Chan à l'amorce de la tournée de Moon Pix l'amène à se réfugier dans l'alcool, ce qui n'arrange pas son comportement en concert, de plus en plus imprévisible. Le problème culmine en janvier 99, lors d'un concert au Bowery Ballroom de New York, qui voit Chan terminer le concert prostrée en position fœtale au milieu du public...


(Chan circa 1999)

Fatiguée de jouer ses propres compositions toujours très personnelles et qui la mettent à nu émotionnellement, Chan modifie le contenu de sa tournée au cours de l'année 1999. Désormais, ses concerts sont accompagnés d'une projection du film de Dreyer "La passion de Jeanne d'Arc", par dessus lequel Chan joue à la fois ses chansons ainsi que de très nombreuses reprises. La plupart de ces titres se retrouvent sur "The Covers Record", qui sort en 2000.

Entre 2000 et 2003, Chan assure de nombreux concerts, avant de proposer enfin un nouvel album de sa main, You are Free, dans lequel on retrouve les participations amicales de Dave Grohl (Nirvana) et Eddie Vedder (Pearl Jam), ce qui augmente encore un peu plus sa célébrité.
En 2004 sort Speaking for the Trees, film expérimental de Mark Borthwick, dans lequel Chan joue ses chansons en live dans une forêt, en face d'une caméra en plan fixe.
En 2006, Chan enregistre à Memphis The Greatest, qui sera son plus grand succès. L'album, d'inspiration Soul, est plus accessible que les premiers opus, et divisera les fans de la première heure.
Dans la foulée de l'album, une tournée est prévue avec un grand orchestre de Memphis, qui sera annulée en raison de graves soucis psychologiques qui entraineront l'internement de Chan dans une clinique pendant une semaine. La tournée reprendra néanmoins quelques mois plus tard avec une Chan Marshall désormais sobre, et accompagnée dès fin 2006 par une nouvelle formation, le Dirty Delta Blues Band, composé d'Erik Paparazzi (Basse), Jim White (Batterie), Gregg Foreman (clavier) et Judah Bauer (guitare).
En 2008, Cat Power propose un second album de reprises, Jukebox, toujours accompagnée du Dirty Delta Blues Band, tout comme sur le double EP Dark End of the Street, enregistré lors des mêmes sessions.

* date à confirmer


Last edited by Nicolaoua on Thu 27 Oct - 16:42; edited 1 time in total

Nicolaoua
Admin

Messages : 2509
Thanks : 17
Date d'inscription : 2011-10-03

View user profile https://www.facebook.com/Ode-to-Chan-the-Cat-Power-forum-5496916

Back to top Go down

Re: Chan Marshall/Cat Power: biographie express

Post  Val on Wed 26 Oct - 20:35

ça commence à prendre forme ! j'ai encore pas mal à apprendre sur elle....
Je viens de découvrir à l'instant une cover de Space Oddity de Bowie, pour une pub de voiture faite en 2008. Comment j'ai pu rater ça...

Val

Messages : 61
Thanks : 0
Date d'inscription : 2011-10-22

View user profile

Back to top Go down

Re: Chan Marshall/Cat Power: biographie express

Post  Nicolaoua on Wed 26 Oct - 20:53

Comme je l'ai écrit sur le blog, la lecture de la biographie écrite par Elizabeth Goodman me semble toute indiquée pour en savoir plus.
Pour ce qui est des collaborations diverses, je les présenterai au fur et à mesure sur le blog, mais je vais y consacrer aussi un sujet spécifique ici.
Malheureusement, il semblerait que Space Oddity n'ait pas été enregistrée en entier...

Nicolaoua
Admin

Messages : 2509
Thanks : 17
Date d'inscription : 2011-10-03

View user profile https://www.facebook.com/Ode-to-Chan-the-Cat-Power-forum-5496916

Back to top Go down

Re: Chan Marshall/Cat Power: biographie express

Post  Val on Wed 26 Oct - 21:15

Effectivement.... bien dommage.
Je n'avais pas lu le blog, faute réparée Very Happy
J'hésitais à m'attaquer à la bio en anglais, mais si c'est accessible allons-y, je passe commande. Il rejoindra sans aucun doute ma "pile à lire", je serai up to date d'ici quelques temps...

Val

Messages : 61
Thanks : 0
Date d'inscription : 2011-10-22

View user profile

Back to top Go down

Re: Chan Marshall/Cat Power: biographie express

Post  Sponsored content Today at 13:26


Sponsored content


Back to top Go down

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum